Portes Ouvertes
Candidature
X
Samedi 14 novembre
L'ICAN vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
En savoir plus

Point de vue d’expert : le métier de QA Tester dans le jeu vidéo selon Logan Jeanny, QA Tester chez Arkane Studios

Publié le 13 juillet 2020

La filière Game Design de L’ICAN permet aux étudiants de se former sur les trois domaines clés du jeu vidéo : le game design, la programmation et la direction artistique. Le métier de QA Testeur constitue un des débouchés de cette formation de pointe. Dans ce cadre, Logan Jeanny, QA Tester chez Arkane Studios, livre les particularités de son métier.

 

 

Les spécificités du métier de QA Tester dans l’industrie du jeu vidéo

Dans l’industrie du jeu vidéo, le Q/A Tester a pour but de s’assurer qu’une composante d’un jeu vidéo voire le jeu dans sa globalité fonctionne et permette à l’utilisateur de vivre l’expérience souhaitée. Dans un studio, il est celui qui passe le plus de temps sur le jeu, réalisant des tests. Cela peut aller jusqu’à 4000 heures de tests sur un même jeu.

Avec des jeux devenant de plus en plus complexes – ce qu’on appelle aussi « un agrandissement du scope du jeu » – on observe l’émergence de différents types de QA Testers.

Les Testers Internes, appelés aussi Dev Testers, travaillent directement dans les studios de développement. Ils doivent permettre que toutes les caractéristiques d’un jeu fonctionnent dans leur globalité et puissent être utilisées à grande ampleur par d’autres utilisateurs. Ils sont dans certains cas, dédiés à certains aspects d’un jeu et deviennent ainsi experts dans un domaine en particulière. On retrouve par exemple des experts au niveau sonore ou sur les animations de personnages.

Les Testeurs Externes ne travaillent pas directement dans les studios de développement. Ils sont du côté des éditeurs de jeux ou en agence de tests spécialisée en jeu vidéo. En fonction des versions reçues et des objectifs de tests donnés par l’équipe de tests internes, ils sont chargés de réaliser des tests plus poussés. Par exemple, ils peuvent tester les ouvertures de portes en réalisant 5000 répétitions pour s’assurer que le jeu ne « crash » pas à cause de cela. Certains s’occupent quant à eux de faire des tests sur les compatibilités hardware sur PC ou encore réalisent des tests spécifiques aux cahiers des charges des consoles.

 

La routine d’un QA Tester

Si la routine d’un QA Tester dépend de la phase d’avancement d’un projet, il existe des tâches qu’il effectue de façon récurrente.

Le QA Tester démarre sa mission en récupérant une feuille de route, appelée aussi « build note ». Il s’agit de la liste des ajouts et modifications qui ont été faits par rapport à l’ancienne version d’un jeu.

En fonction des ajouts, le QA Tester se rapproche des développeurs du jeu pour avoir un maximum d’informations, lui permettant d’identifier les problèmes déjà connus et les éléments non testables qui peuvent être amenés à évoluer.

Ensuite, vient l’étape de l’établissement du plan de tests : un listing non exhaustif destiné à tester une caractéristique du jeu. A partir de ce dernier, Le QA Tester effectue les tests, identifie les bugs et rédige un rapport dans lequel il explique pourquoi ces bugs se produisent en précisant leur gravité.

 

Les principales qualités requises pour devenir QA Tester

Un bon QA Tester pourrait se définir ainsi :

Rigoureux : il doit décrire du mieux possible les bugs qu’il a identifiés durant ses tests afin que le développeur puisse les corriger.

Méthodique : pour réussir à suivre le plan de tests établis, le QA Tester doit procéder avec méthode pour satisfaire les attentes des designers, développeurs et des joueurs.

Bon communicant : il est capable de poser les bonnes questions aux bonnes personnes afin d’améliorer la productivité des tests. Etant en contact avec tous les corps de métiers, il doit avoir des qualités relationnelles et entretenir de bonnes relations avec l’ensemble des collaborateurs.

En plus de ces qualités, posséder des connaissances sur la création d’un jeu vidéo est un plus ! Cela facilite les échanges et le travail avec les autres pôles de production.

200