X
Brochure ICAN
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
JPO du 06/07
L'ICAN vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Une question ?
L'ICAN vous recontacte !
Être recontacté

Développeur de jeux vidéo : 7 choses à savoir avant de se lancer

Actualité publiée le mai 23, 2022

Qui est le développeur de jeu vidéo, comment exerce-t-il ou quelle formation a-t-il suivi : sept caractéristiques à savoir avant de se lancer dans une carrière professionnelle.

 

Visuel_developpeur_jeu_video

 

Quelles sont les compétences attendues d’un développeur de jeu vidéo ?

Au quotidien, le développeur de jeu vidéo utilise des outils techniques de pointe. Il est donc attendu de lui qu’il maîtrise :

  • Les principaux langages de programmation graphique et de développement.
  • Les méthodes de la programmation en réseau (pour les jeux connectés).
  • Les techniques de conception et les outils de production des jeux vidéo.
  • La gestion de projet et la maîtrise de l’anglais technique.

Développeur de jeu vidéo : être prêt à relever plusieurs missions

Ainsi, avant de se lancer comme développeur de jeu vidéo, il faut bien estimer le volume et l’importance des missions de ce professionnel. Il doit être capable d’analyser les besoins informatiques de ses clients, d’écrire et de coder son programme, d’en effectuer les tests et les corrections, etc. Il lui faut aussi démontrer d’un bon sens relationnel : il peut être amené à gérer une équipe ou à participer activement aux réunions de structuration de son projet.

Développeur de jeu vidéo : se préparer à s’expertiser

Désormais, le marché du travail se spécialise et il peut être judicieux de suivre une formation permettant de s’inscrire dans une branche d’expertise. Par exemple, il est possible de se spécialiser comme développeur de jeu vidéo dans la 3D, la création d’outils de développement, etc.

Développeur de jeu vidéo : une expertise métier recherché

Le développeur est donc en mesure de coder ou encore de développer une interface digitale : c’est un technicien essentiel dans le processus de création d’un jeu vidéo. Il est aussi opérationnel durant toutes les phases d’élaboration du jeu, ce qui fait de lui un expert de l’industrie vivement recherché par les recruteurs du secteur. À ce titre, la profession représente 38 % des offres d’emploi du domaine.

Devenir développeur de jeu vidéo : intégrer un milieu

Le développeur peut exercer au sein d’entreprises spécialisées dans l’édition de jeu vidéo comme en indépendant, dans une start-up ou en collaboration avec d’autres professionnels. Quelle que soit sa manière d’exercer, il accède bien souvent à un premier emploi ou est appelé à intervenir sur un projet grâce à un carnet d’adresses professionnelles bien fourni et actif.

Développeur de jeu vidéo : un salaire attractif

Un développeur de jeu vidéo junior peut obtenir un salaire aux alentours des 2100 euros mensuels. Cette rétribution est amenée à évoluer rapidement en fonction de la structure qui l’emploie. Après quelques années d’expérience, le développeur de jeu vidéo peut bénéficier d’un salaire d’environ 3500 euros mensuels.

Quelle est la formation à suivre pour devenir développeur de jeu vidéo ?

Avant de se lancer dans des études de développeur de jeu vidéo, il faut sélectionner l’établissement approprié. Les étudiants désireux de faire carrière dans le métier optent à juste titre pour des formations techniques et professionnalisantes, qui bénéficient d’un apprentissage orienté vers l’acquisition de compétences opérationnelles. En faisant ce choix, ils privilégient l’expérience et l’apprentissage sur le terrain.

 

C’est ce que propose l’ICAN : des formations spécialisées de très haut niveau académique qui bénéficient de la modalité de l’apprentissage en alternance, notamment un Mastère Game Programming. Le Mastère Game Programming offre une formation d’excellence dans le domaine de la programmation de jeu vidéo, pour des profils ingénieurs souhaitant se familiariser avec le game design et des profils concepteurs souhaitant approfondir leur maîtrise des langages de programmation (C++, C Sharp, etc) et des logiciels de développement (Unreal Engine, Unity) dominant le marché.

200