X
SPO du 14/12
L’ICAN vous accueille en Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Brochure ICAN
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
Une question ?
L'ICAN vous recontacte !
Être recontacté

L’évolution des personnages féminins dans les jeux vidéo

Actualité publiée le juin 27, 2022

Le premier personnage féminin véritablement jouable dans un jeu vidéo s’appelle Samus Aran, chasseuse de l’espace (Metroid, 1986). Depuis, les avatars féminins ont bien fait du chemin : zoom sur leur évolution.

 

Personnages_feminins_jeux_video

 

Les personnages féminins de jeux vidéo : de secondaires à principaux ?

Longtemps, le personnage féminin d’un jeu vidéo était non-jouable et se cantonnait à servir d’excuse pour lancer une quête de l’avatar masculin (jouable, lui). En cause, le manque de joueuses féminines, l’étroitesse d’un marché à peine naissant et des sociétés encore très traditionnelles.

 

Après l’apparition du premier personnage féminin maniable, le monde du jeu vidéo est bouleversé par Lara Croft, personnage féminin de l’aventurière par excellence. Nombreux et nombreuses regrettent son apparence et le peu de maniabilité proposée par les développeurs du jeu.

 

Beaucoup moins sexualisée que son homologue, Jill Valentine de Resident Evil marque aussi l’univers du jeu vidéo. Cependant, cet avatar n’est malheureusement jouable qu’en mode facile.

 

Personnages féminins jeux vidéo : reflets de la société

Auparavant très clichés, les personnages féminins jeux vidéo ont considérablement évolué, reflétant parfaitement les nouvelles mœurs. Cela va de pair avec les avancées technologiques, les nouveaux principes du marketing et de la communication (plus inclusifs) et la démocratisation des réseaux sociaux.

 

Désormais, les profils des avatars féminins sont variés et complexes : Peach la princesse, Lara Croft l’aventurière ou encore Nina Williams la combattante. Le registre des avatars féminins s’enrichit et on voit apparaître des personnages à la personnalité véridique pour ne pas dire véritable. C’est le cas de Max dans Life Is Strange, qui sort complètement des sentiers battus et dont le profil psychologique évite habilement les clichés du genre.

 

Les représentations graphiques et des tenues des personnages féminins dans les jeux vidéo ont souvent décrié la chronique. Désormais, l’aspect esthétique des personnages féminins est, comme pour les masculins, plus en adéquation avec l’univers dans lequel ils évoluent, leur fonction dans le jeu (ou leur caste) ou même leur âge supposé. Il en va de même du canon de beauté occidental dont les personnages féminins étaient invariablement marqués. Le jeu Overwatch met ainsi en scène des personnages féminins aux beautés atypiques et dont l’ensemble représente des carrures, des physiques et des traits très variés.

 

E-sport : tremplin de l’évolution des personnages féminins

Notons que derrière les évolutions sociales qui ont porté le développement des personnages féminins dans le jeu vidéo, la démocratisation de l’e-sport a aussi considérablement contribué à voir apparaître des avatars complexes et agréables à jouer.

 

En effet, la discipline sportive est désormais résolument investie par les femmes, qui ont poussé à la création d’avatars performants et esthétiquement viables. En parallèle des compétitions de sport numérique, près de 47 % des consommateurs de jeu vidéo actuels sont des femmes, il est tout naturel qu’elles aussi aient accès à un avatar jouable qui leur ressemble et qui leur plaît.

 

Le monde du jeu vidéo s’ouvre aux femmes et se veut véritablement inclusif : les scénarios, les univers ainsi que les personnages que propose l’industrie vidéoludique se diversifient. Les jeunes développeurs de jeu, game designers ou concepteurs sont appelés à proposer des jeux complets, qui représentent véritablement la diversité de leur public en soignant leur offre de personnages féminins. L’ICAN propose à ce titre un apprentissage complet et axé vers la pratique, grâce à de nombreux stages en alternance.

 

Dans son émission Art of Gaming, Arte propose un documentaire complet et de qualité à propos de l’évolution des personnages féminins dans le jeu vidéo.

Cette école fait partie du groupe Réseau GES
Établissement d'enseignement supérieur privé
SAS Videnum

3 campus en France
Suivez-nous !

Cette école fait partie du groupe Réseau GES
Établissement d'enseignement supérieur privé
SAS Videnum

200