X
Une question ?
L'ICAN vous recontacte !
Être recontacté

Quel est l’impact du RGPD dans l’univers du jeu vidéo ?

Actualité publiée le mars 9, 2021

La loi « Règlement Général sur la Protection des Données » est une loi Européenne, entrée en vigueur en mai 2018. Elle a pour objectif d’offrir une meilleure protection à l’ensemble des données personnelles. Les services concernés par cette loi sont donc désormais dans l’obligation d’indiquer clairement comment ils souhaitent disposer des données personnelles de leurs utilisateurs et de leur fournir un accès à ces informations.

Le RGPD s’applique aux différents sites internet et à leurs services, ainsi qu’aux jeux vidéo et aux consoles de jeu. Quelles sont les conséquences concrètes de cette loi dans l’univers du gaming ?

 

 

 

Pourquoi le RGPD s’applique-t-il aux jeux vidéo et aux consoles ?

L’utilisation des outils numériques par les jeunes générations est en pleine évolution. Les jeux en ligne semblent de plus en plus s’apparenter à une forme de réseau social. Par exemple, de nombreux jeunes gamers utilisent aujourd’hui la plateforme du jeu Fortnite afin de pouvoir discuter avec leurs amis. Ce phénomène soulève légitimement la question du statut juridique des jeux en ligne et des consoles, c’est pourquoi ils sont concernés par la loi du RGPD.

L’univers du jeu vidéo doit donc se conformer à de nouveaux impératifs en revoyant la totalité de la gestion et du traitement des données de ses utilisateurs. Entre autres, les sociétés de jeux vidéo doivent désormais demander l’autorisation de chaque utilisateur concernant l’emploi de ses données personnelles (pour un traitement classique et publicitaire), ou pour d’éventuelles transmissions à des sociétés tierces. Par ailleurs, les potentiels sous-traitants ayant accès aux données des utilisateurs doivent être explicitement mentionnés dans la politique de confidentialité de la société en question.

Le RGPD impose également une réglementation plus stricte pour les jeunes joueurs. En France, les gamers de moins de 15 ans doivent dorénavant fournir un double consentement pour le traitement de leurs données : leur autorisation personnelle ainsi que celle de leurs parents.

 

Une mise en œuvre difficile

L’impact du RGPD dans l’univers du jeu vidéo est loin d’avoir été uniquement positif. Si cette loi offre en effet une meilleure garantie au niveau de la protection des données personnelles, elle a également placé de nombreuses sociétés de jeu vidéo en difficulté. Concrètement, sa mise place en place s’avère non seulement complexe sur un plan technique, mais elle requiert également un investissement financier significatif de la part des entreprises concernées. Par conséquent, un certain nombre de sociétés ou de jeux vidéo qui ne disposaient pas des ressources suffisantes pour respecter le RGPD, ont été contraints de mettre la clef sous la porte. C’est par exemple le cas de la version Européenne du MMORPG Ragnarok Online.

Véritable vivier d’emplois, ce secteur est néanmoins à la recherche de profils qualifiés. A ce titre, certaines écoles de création numérique proposent désormais des formations spécifiquement consacrées aux métiers du jeu vidéo. C’est le cas de l’ICAN, qui dispose d’un parcours exclusivement consacré au Game Design.

 

Au cours de ces dernières années, les nombreuses avancées technologiques ont entraîné une évolution de l’essence même des jeux vidéo. Désormais très proches des plateformes sociales, ils doivent donc se conformer à leur réglementation en matière de gestion des données.

200