X
SPO du 14/12
L’ICAN vous accueille en Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Brochure ICAN
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
Une question ?
L'ICAN vous recontacte !
Être recontacté

Les jeux vidéo peuvent-ils rendre intelligent ?

Actualité publiée le octobre 12, 2022

S’ils ont longtemps eu mauvaise réputation, associés à la violence, à l’obésité et à l’abrutissement, les jeux vidéo redorent leur image en proposant désormais des interfaces qui, et c’est prouvé, ont des bénéfices importants sur les fonctions cognitives du cerveau. Alors, les jeux vidéo nous rendent-ils intelligents ?

 

Les jeux vidéo peuvent-ils rendre intelligent ?

Jeux vidéo : les bienfaits pour notre cerveau

En pratique, lorsqu’un joueur apprend via un jeu vidéo, les connexions synaptiques se forment au même titre que lorsqu’il s’entraîne à faire du vélo ou qu’il résout un exercice de mathématiques dans la vie réelle. La fonction pédagogique des jeux vidéo étant avérée, il est possible de considérer qu’ils nous rendent plus intelligents. D’autant que certains produits vidéoludiques contribuent véritablement à renforcer (ou à retrouver) des capacités cognitives perdues.

 

C’est pour cette raison, notamment, que des scientifiques et des psychiatres ont commencé à utiliser les jeux vidéo chez les personnes âgées. En effet, ce support contribue de manière avérée à maintenir les fonctions cognitives vivaces et fonctionnelles. Les jeux de mémoire, de mah-jong ou de cartes, sont en effet excellents pour entraîner le cerveau des plus anciens. Chez les personnes âgées, toujours, la pratique d’un jeu vidéo qui requiert deux actions simultanées (ici conduire et répondre à des questions) a considérablement amélioré la mémoire à court terme des joueurs. S’il ne les a pas rendus à proprement parler plus intelligents, le jeu leur a permis de mieux retenir les informations et de faire preuve d’une meilleure concentration.

 

Quant aux joueurs des autres âges, la pratique du jeu vidéo développe chez eux la rapidité de prise de décision. En effet, certains jeux suivent un rythme effréné, demandant aux joueurs de faire preuve de grandes capacités réactives et décisionnelles. C’est à l’Université de Rochester qu’une étude scientifique a été menée auprès d’un public âgé entre 18 et 25 ans. Les participants, divisés en deux groupes, jouent à deux jeux différents : Call of Duty 2 et The Sims 2. Les joueurs du jeu d’action ont fait preuve d’une prise de décision 25 % plus rapide que les participants du second groupe. Afin d’améliorer ses habiletés cognitives il faudrait, selon les chercheurs, jouer seulement 5 heures par semaine.

 

Au sein de la même université, une chercheuse a aussi démontré que les jeux vidéo amélioraient la sensibilité aux contrastes. C’est la compétence qu’a notre œil (et notre cerveau) de percevoir les légères différences de couleurs.

 

 

Jeux vidéo et apprentissage pour devenir plus intelligent ?

Nous l’avons vu, les jeux vidéo contribuent à grande échelle au développement synaptique du cerveau, à l’apprentissage et au maintien des fonctions cognitives. À ce titre, leur utilisation chez les enfants dyslexiques a permis d’obtenir d’excellents résultats. Les jeunes participants aux études qui éprouvent des difficultés à lire ont pu augmenter leur vitesse et leur précision de lecture. Certains disent même avoir découvert le goût de la lecture en utilisant une interface vidéoludique.

 

Le jeu vidéo comme moyen d’apprentissage est depuis bien longtemps connu, mais il était important que des études scientifiques viennent en souligner les bienfaits pour notre cerveau. C’est un support qui favorise un apprentissage plus riche, car il en existe dans tous les domaines. Il peut être utilisé pour apprendre à lire, développer les capacités orales, les compétences mathématiques ou comprendre les grands événements historiques.

 

Si on apprend mieux en jouant à des jeux vidéo, c’est que notre attention est constamment soutenue par le fait même de jouer : pour répondre aux stimulations du jeu, il est nécessaire d’être véritablement attentif au déroulé des événements. Pour répondre aux questions, avancer dans sa quête ou découvrir des étapes clés, il faut souvent faire appel à sa mémoire. L’aspect motivant du jeu est aussi une raison qui explique ces excellents résultats en matière d’apprentissage et de développement de l’intelligence.

 

 

Les dernières conclusions de la recherche

Les scientifiques poursuivent leurs études à propos des liens entre pratique du jeu vidéo et augmentation de l’intelligence. Selon les programmes auxquels on joue, il est possible d’obtenir 3 à 4 points de QI en plus. L’effet des jeux vidéo qui rendent plus intelligent peut perdurer sur le long terme. À condition bien entendu de poursuivre sa pratique.

 

Ces nouveaux résultats proviennent d’une nouvelle approche de la question. Jusqu’alors, il n’avait été étudié que le temps passé devant les écrans chez les enfants, tous supports confondus (tablettes, TV, réseaux sociaux, etc.) et tous contenus (vidéos, musique, etc.). Cette nouvelle étude se focalise sur les enfants entre 9 et 10 ans qui sont joueurs actifs de jeux vidéo variés.

 

La pratique régulière renforce chez eux la capacité d’apprendre ainsi que d’analyser une situation pour y réagir de manière adéquate. Plus adaptables, les enfants obtiennent de meilleurs résultats aux tests de QI. Attention, les chercheurs Torkel Klingberg et Bruno Sauce précisent bien que c’est la pratique des jeux vidéo qui est responsable de cette augmentation et qui rend plus intelligent. Le temps passé sur les réseaux sociaux n’a aucun impact, quant à lui, sur les performances cognitives. En somme, sur deux ans, un enfant qui passe quelques heures par semaine à jouer a augmenté de 2,5 points son QI par rapport à un autre qui ne joue pas. Et ce, qu’il s’agisse d’un garçon ou d’une fille.

 

L’étude, dont les résultats sont spectaculaires et attestent que les jeux vidéo rendent plus intelligents, précise bien que les sessions de jeu illimitées ne contribuent pas à cette augmentation du QI. Elle met en lumière l’impact positif de la diversité des activités chez le jeune enfant, qui est plus intelligent s’il effectue plusieurs choses différentes dans sa journée et s’il joue à des jeux vidéo variés.

 

Les résultats de cette étude, très positifs pour l’industrie vidéoludique, la poussent à explorer toutes les potentialités des jeux vidéo. On verra donc rapidement se développer des jeux spécifiquement élaborés afin de stimuler l’intelligence et le QI. Pour y parvenir, les éditeurs de jeu et les agences de développement recherchent des professionnels capables d’élaborer des game play spécifiques, tout en maintenant un excellent niveau graphique et ludique. L’ICAN forme à ce titre la nouvelle génération des professionnels du jeu vidéo, capables de créer des univers propres à rendre véritablement plus intelligent.

 

L’étude américaine qui prouve que les jeux vidéo rendent les enfants plus intelligents a été consciencieusement suivie par les chercheurs en psychiatrie. Ils considèrent que, grâce à l’industrie vidéo ludique, une nouvelle génération plus intelligente que la précédente se développe.

Cette école fait partie du groupe Réseau GES
Établissement d'enseignement supérieur privé
SAS Videnum

3 campus en France
Suivez-nous !

Cette école fait partie du groupe Réseau GES
Établissement d'enseignement supérieur privé
SAS Videnum

200