X
JPO du 11/02
L’ICAN vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Brochure ICAN
Découvrez l'école et ses formations
Je télécharge
Une question ?
L'ICAN vous recontacte !
Être recontacté

#ALUMMNIICAN : RENCONTRE AVEC Bertrand Bougeard, Film editor, 3D artist at Small Cut

Publié le 20 avril 2021

Présentez-vous-en quelques mots…

Bonjour, je m’appelle Bertrand, j’ai 28 ans et je vis à Montréal depuis désormais deux ans.

 

Quand avez-vous intégré l’ICAN et pour quelle formation ?

J’ai intégré l’ICAN en 2011 après une année en classe préparatoire BCPST et deux ans de fac de biologie. Réalisant que je pouvais faire de ma passion pour le design numérique mon futur métier, j’ai quitté ma formation pour intégrer l’ICAN, où j’ai eu l’opportunité de passer le concours pour entrer directement en 2e année de Bachelor Design 3D et Animation. Suite à l’obtention de mon Bachelor, j’ai poursuivi avec le Mastère en animation, interactivité et effets spéciaux.

 

D’après vous, quels ont été les vrais plus de la formation que vous avez suivie ?

Je pense que les vrais plus de la formation ont été la grande disponibilité et l’écoute de l’ensemble des enseignants qui ont toujours répondu présents à nos interrogations et nos remarques. Le petit effectif de notre classe a également joué un rôle très important dans la formation. Cela a permis de nous entre-aider tout le long de notre formation et de nouer des amitiés solides.

Un autre atout majeur : la formation en alternance, qui permet une immersion en douceur dans le monde professionnel et ainsi constituer son réseau.

 

Quel souvenir gardez-vous de vos années d’étude au sein de l’ICAN ?

Je ne garde que d’excellents souvenirs de mes 4 années passées à l’ICAN. La relation avec les enseignants, les projets de fin d’année, intenses et enrichissants, les nuits blanches en groupe à travailler sur les projets, souvent accompagnés de fou rires. Un véritable lien vous unit à cette école au fur et à mesure que vous arpentez ses couloirs.

 

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui suivent aujourd’hui cette formation ?

Mon premier conseil serait de ne pas compter. Ne comptez pas vos heures de travail, ne comptez pas le nombre de versions de projets que vous supprimerez avant d’arriver à un résultat qui vous convient, ne comptez pas le nombre de fois où votre ordinateur crashera en plein rendu… Car à la fin, ce qui compte vraiment, c’est pourquoi vous le faites. Cette formation est une formation de passionnés et peu importe la difficulté, la fatigue, les échecs, si vous donnez le meilleur de vous-même vous y arriverez car c’est ce qui vous plaît réellement.

 

Mon second conseil est de s’ouvrir, d’échanger avec ses camarades. Ne voyez pas cette formation comme un concours contre vos camarades mais avec eux. Il y a bien assez de places disponibles sur le marché du numérique pour vous et vos amis.

 

Avez-vous gardé contact avec vos anciens camarades ?

J’ai gardé un excellent contact avec mes camarades de promo ainsi que ceux des années précédentes. Nous nous retrouvons autant que possible (quand je rentre en France pour ma part) pour faire la fête ou collaborer ensemble. Il est très fréquent que nous nous recommandions les uns les autres auprès d’entreprises ayant besoin de graphistes.

 

Concernant votre parcours professionnel :

Avez-vous rencontré des difficultés lors de vos entretiens d’embauche ? Si oui lesquelles ?

Pour ma part, je n’ai jamais eu à passer d’entretien d’embauche. C’est tout l’avantage de l’alternance ! J’ai pu rencontrer de nombreux professionnels qui, une fois devenu freelance, m’ont recontacté. Le bouche à oreille fonctionne également très bien dans ce milieu et des sociétés me contactent régulièrement de la part d’amis, clients, ou autres connaissances.

 

Votre formation vous a-t-elle permis d’atteindre vos objectifs professionnels ?

Ma formation à l’ICAN a été essentielle à la réalisation de mes objectifs professionnels. Elle m’a permis de développer de nombreuses techniques de design (3D, motion design, Photoshop, effets spéciaux…) et de me lancer dans le monde professionnel avec une certaine maturité et autonomie que je n’avais pas avant.

 

Parlez-nous de votre poste (CDI?, mission…)

Depuis la fin de mes études je travaille à mon compte. Je propose des services variés à des agences de communication, sociétés de production et entreprises. Je suis amené à faire des projets 3D, de la direction artistique, du montage, trucage, motion design, ou encore du stop motion. Cette diversité de technique m’a permis de travailler pour de nombreuses marques telles que Dior, Zadig &Voltaire, Boucheron, le Crédit Agricole, Daher et plein d’autres.

Cette école fait partie du groupe Réseau GES
Établissement d'enseignement supérieur privé
SAS Videnum

3 campus en France
Suivez-nous !

Cette école fait partie du groupe Réseau GES
Établissement d'enseignement supérieur privé
SAS Videnum

200