X
JPO live du 27/10
L'ICAN vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
Une question ?
L'ICAN vous recontacte !
Être recontacté

Comment créer un serious game ?

Actualité publiée le octobre 26, 2021

Le jeu vidéo se crée une place de choix dans le monde de l’entreprise, en proposant des serious game au très haut niveau de création. Excellent outil marketing ou instrument de formation à l’attention des salariés, comment apprendre à développer ce type de jeu vidéo ?

 

Visuel Serious Game

 

Un serious game : qu’est-ce que c’est ?

Un serious game est un « jeu sérieux », soit une interface numérique ludique utilisée à des fins professionnelles. La première version de ce type de jeu a été développée et utilisée par les entreprises dans le cadre de leurs campagnes publicitaires. Ces Advergames font preuve d’un très haut niveau de complexité. Il s’agit par exemple des jeux développés à l’occasion de la sortie de Coca-Cola Zéro (en collaboration avec Playstation).

 

Aujourd’hui, les serious game remplacent au sein des entreprises les formations en présentiel. Grâce à la démocratisation des outils technologiques et à l’amélioration des accès Internet, l’outil informatique peut être utilisé par les directions des entreprises comme un instrument pédagogique.

 

Les sociétés d’édition de jeu vidéo se sont emparées du phénomène serious game afin de proposer un processus innovant, loin d’une pédagogie linéaire, mais plus axé sur une immersion totale dans un processus de décision, très proche de celui d’un jeu vidéo plus classique.
Apprendre de manière ludique, en provoquant l’engagement de l’apprenant est possible grâce aux nouvelles technologies, mais comment développer un serious game ?

 

 

 

 

Créer un serious game : se former au développement de jeu vidéo

Élaborer un serious game ne s’improvise pas. Il faut acquérir de solides connaissances en développement de logiciels informatiques et faire preuve d’une grande connaissance de l’activité professionnelle de l’entreprise commanditaire.

 

En effet, un créateur de serious game travaille dans le cadre d’une commande en se basant sur les objectifs pédagogiques de son client. Lors des phases d’élaboration du jeu, il doit lister toutes les compétences pédagogiques à acquérir ainsi que les moyens d’évaluer les progrès des apprenants. Pour y parvenir, il opère en étroite collaboration avec les équipes de son commanditaire. En parallèle, il est chargé de développer une interface de très haut niveau technique. C’est donc un véritable professionnel du jeu vidéo, qui sait :

 

– Développer un scénario viable, des règles de jeu précises et un univers cohérent.

 

– Établir une structure pédagogique dans un environnement ludique.

 

– Intégrer les outils, les Intelligences Artificielles et les architectures logicielles aptes à faire fonctionner l’interface de manière efficiente.

 

En règle générale, les concepteurs de serious game ont suivi une formation spécialisée en création de jeux vidéo. À titre d’exemple, l’ICAN propose un Mastère Game Programming qui forme aux métiers de la programmation en jeux vidéo grâce à une pédagogie innovante basée sur la modalité de l’apprentissage en alternance.

 

Les serious game s’imposent dans le monde professionnel. Ils sont devenus de véritables outils de développement des activités des entreprises, ainsi que de la formation des collaborateurs d’une structure. La discipline embauche massivement et envisager une formation pour apprendre à développer ce type de jeu vidéo est un choix très judicieux.

L’ICAN propose deux nouveaux mastères en game design

Actualité publiée le octobre 21, 2021

L’ICAN, Institut de Création et Animation Numériques ouvre deux nouveaux mastères pour renforcer sa filière Game Design pour cette rentrée 2021. Le mastère Game Art et le mastère Game Programming se rajoutent aux formations déjà existantes de la filière. Quelles sont les caractéristiques de ces nouveaux mastères ?

 

Visuel ICAN Nouveaux Mastères Game Design

 

Le Mastère Game Art

Sur une période de deux ans, le mastère Game Art forme les étudiants aux techniques de conception visuelle dans le secteur du jeu vidéo. Cette formation complète a pour objectif de préparer les futurs diplômés aux derniers logiciels tout en étant sensibilisés aux contraintes du jeu vidéo (jouabilité et interactivité). Le cursus Mastère Game Art comporte les modules suivants :

 

• Pixel art et voxel

 

• Character Design pour Tactical Game

 

• Techniques de photogrammétrie

 

• Univers visuel de jeu en Réalité Augmentée

 

• Ambient Design

 

• Réalisation d’un projet personnel de fin d’année

 

 

 

 

Mastère Game programming

Sur une période de deux ans, le Mastère Game Programming propose un cursus d’excellence dans le domaine de la programmation de jeu vidéo accessible à des profils ingénieurs souhaitant se familiariser avec le game design, et des profils concepteurs souhaitant approfondir leur maîtrise des langages de programmation et des logiciels de développement dominant le marché. Le cursus Mastère Game Programming comporte les modules suivants :

 

• Programmation de jeu vidéo procédural

 

• Programmation de jeu en XR

 

• Rétro-ingéniering de FPS

 

• Programmation de jeu multijoueur

 

• Automates ludiques

 

• Réalisation d’un projet personnel de fin d’année

 

 

 

 

Carrière en game design : quelles formations ?

L’ICAN est une école numérique qui propose des formations en Game Design, Design 3D et Animation, Web et Digital, UX Design et BD Numérique. La filière Game Design regroupe trois domaines principaux du secteur du jeu vidéo : le Game design, la programmation et la direction artistique. Ces deux nouveaux mastères Game Art et Game programming ont pour objectif de renforcer l’expertise de l’école dans le secteur du jeu vidéo et seront tous les deux proposés en alternance.

 

Les Mastères Game Design, Game Art et Game Programming travaillent en parfaite synergie sur des sujets en communs : jeux d’exploration photo réalistes, tactical games, First Person Shooters, expériences en réalité virtuelle, jeux multijoueur, jeux en réalité augmentée sur mobile et serious games.

 

Dans un contexte de forte croissance, le jeu vidéo est une filière qui recrute des experts qualifiés avec à la fois des compétences techniques et artistiques. Pour les passionnés de jeu vidéo qui souhaitent profiter d’un secteur en plein développement avec de grandes opportunités d’emploi dans les années à venir, il est judicieux de choisir une carrière professionnelle dans le domaine du jeu vidéo et préparer une formation adéquate comme un mastère de Game Design, Game Art ou Game Programming au sein d’une école réputée comme l’ICAN.

Rencontre avec Clovis Battello, étudiant à l’ICAN et participant du hackathon inter-école organisé par Kinetix

Actualité publiée le octobre 19, 2021

Le week-end du 8 au 10 octobre, l’entreprise Kinetix, une start-up développant une plateforme qui permet de convertir des vidéos en animations 3D, organisait un hackathon inter-écoles. L’objectif ? Créer en seulement 2 jours, en équipe, une animation 3D de 15 à 45 secondes en utilisant la technologie Kinetix ainsi que les logiciels d’animation.

 

 

Clovis Battello, étudiant en 1ère année de Mastère Design 3D et Animation à l’ICAN, a participé à ce hackathon. Retour sur cette expérience challengeante.

 

 

Comment as-tu entendu parler de l’évènement et qu’est-ce qui t’as motivé à participer ?

 

J’ai entendu parler de l’évènement grâce au BDE et à l’école qui nous a envoyé un mail nous proposant de participer à l’évènement. Je me suis dit que ça pouvait être une bonne expérience et j’étais curieux d’en savoir plus car je suis très intéressé par les nouvelles technologies.

 

 

Peux-tu nous parler du déroulement du week-end et comment tu as trouvé la personne avec qui tu as travaillé ?

 

Le vendredi soir à 18h, il y a eu une présentation de l’équipe et des participants. On a ensuite reçu les sujets et les logins sur la plateforme en ligne qu’on allait utiliser. Nous avons été répartis en 6 équipes, majoritairement composées de 3 personnes mais nous étions une équipe de 2. Cela aurait pu être un désavantage mais cela n’a finalement posé aucun problème.

 

Durant le week-end, nous étions en complète autonomie. Une conversation d’équipe et une avec l’ensemble des participants ont été créées sur Discord. Les intervenants étaient disponibles pour les équipes et dans le chat général pour nous aider en cas de questions ou de problèmes.

 

J’ai personnellement eu des soucis de compatibilité avec un logiciel donc je n’ai pas pu récupérer les animations afin de les y intégrer. Je me suis donc occupé de me filmer pour convertir les vidéos en animation avec un retravail sur Kinetix. J’ai également travaillé sur Blender pour créer les décors.

 

 

Que représente votre animation ? D’où vous est venu l’idée ?

 

Nous avons fait un brainstorming le vendredi soir et nous avons discuté pour mettre nos idées en commun le samedi matin. Nous ne voulions pas être trop ambitieux en raison de notre méconnaissance du logiciel.

 

J’ai proposé de faire une animation sur l’interaction entre le sujet et l’environnement car c’est un aspect que j’étais curieux d’explorer. Ma coéquipière pensait à un thème un peu plus sombre, sur la peur. Nous avons fini par fusionner nos idées avec un personnage effrayé, suivi par une ombre et interagissant avec un miroir.

 

En raison d’un manque de temps, nous n’avons pas pu terminer l’animation pour le concours, mais nous pensons la terminer sur notre temps libre.

 

 

Qu’avez-vous retenu de cette expérience ? Avez-vous appris des choses en particulier ?

 

C’était ma 1ère expérience sur le logiciel Blender. J’ai pu en apprendre plus sur certaines fonctionnalités comme les Geometry Nodes et la simulation de fumée.

 

Cette expérience sur cette nouvelle technologie, Kinetix, était très enrichissante. Nous avons appris à quel point la préparation et les tests pouvaient être importants avant de se lancer dans un projet.

 

Désormais, je prendrai plus de temps pour explorer un nouveau logiciel avant de démarrer un travail afin d’en savoir plus sur les différentes fonctionnalités et les problèmes que je peux rencontrer.

 

 

Participeriez-vous à nouveau à un évènement de ce genre ?

 

Oui sans doute, et je le recommande ! Avec mon alternance en ce moment je ne sais pas si j’aurais le temps de m’y consacrer à 100% mais je le ferais sûrement dès que je pourrais le faire sérieusement.

 

C’est vraiment une belle expérience. C’était agréable de voir que, même si nous venions de plusieurs écoles différentes avec des niveaux d’études différents, nous étions tous dans la découverte.

Level design et game design : quelle différence au juste ?

Actualité publiée le octobre 14, 2021

Si le level design et game design ont souvent tendance à être confondus, il s’agit bel et bien de deux fonctions distinctes. Le rôle d’un level designer est de créer des niveaux de jeu et des environnements appropriés alors que celui de game design est de concevoir des mécanismes de jeu. Quelle est la différence entre ces deux métiers ? Décryptage du rôle de chacun et des compétences nécessaires pour y accéder.

 

Visuel ICAN Level Design Game Design

 

Level designer et game designer : les fiches métiers

Le level designer établit les différents niveaux d’un jeu vidéo pendant sa phase de développement. Il élabore les différentes étapes à partir du concept et des objectifs mis en place par le game designer et collabore avec les infographistes et les sound designers. Le level designer a pour mission de créer les cartes de chaque niveau d’un jeu vidéo, poser les bâtiments, insérer de la couleur et y ajouter du son. En bref, c’est lui qui est chargé des éléments graphiques avec lesquelles les utilisateurs interagissent. Son rôle est donc primordial dans la phase d’élaboration d’un jeu vidéo dans la mesure où il définit et harmonise le rythme du jeu, la difficulté et la diversité de chaque niveau.

 

Le rôle d’un game designer est de concevoir les règles et l’univers d’un jeu vidéo en s’assurant que le jeu soit le plus interactif possible pour les utilisateurs. Le game designer s’entoure et travaille en étroite collaboration avec une équipe dédiée : les développeurs informatiques, le directeur artistique, la direction animation et le sound designer seront ses meilleurs alliés. Dans une première phase de pré-production, le game designer collecte et synthétise les informations recueillies pendant le brainstorming et les rédige dans un document à l’attention des programmeurs pour lancer les prototypes d’animation. Dans une seconde phase de production, le game designer orchestre l’action des développeurs informatiques, infographistes et testeurs de jeux vidéo.

 

 

 

 

Compétences et formations du level designer et game designer

Pour accéder au poste de level designer, il est nécessaire d’avoir une excellente culture iconographique, une sensibilité artistique et un bon sens de l’observation. À la fois organisé et rigoureux dans son travail, le level designer a un bon esprit d’équipe et une excellente capacité de communication à l’écrit comme à l’oral.

 

Pour devenir game designer, avoir un bon esprit de synthèse est une qualité essentielle tout comme posséder d’excellentes capacités de communication au sein d’une équipe. Doté d’une forte créativité, le game designer se doit également d’être dynamique et rigoureux dans son travail.

 

Pour devenir level designer ou game designer, il est fortement recommandé de suivre une formation dans une école spécialisée en game design comme le Bachelor Game Design ou Mastère Game Design de l’ICAN.

 

Aujourd’hui, les métiers du jeu vidéo ont le vent en poupe avec l’explosion de ce secteur d’activité ces dernières années. Level Designer ou Game Designer ? Si chaque fonction a un rôle précis et demande des qualités et des compétences indispensables pour réussir, une formation en game design dans une école spécialisée sera déterminante pour acquérir les compétences qu’exigent ces deux métiers.

Création et animation numérique : quels débouchés professionnels ?

Actualité publiée le octobre 12, 2021

L’art et le numérique fonctionnent aujourd’hui de pair. La multiplication des outils digitaux a vu naître de nouvelles méthodes de création combinées à de nombreuses perspectives techniques. Avec la croissance du digital, les métiers du numérique recrutent et nécessitent des compétences pointues pour faire face à la demande du secteur. Quels sont les débouchés possibles après une formation en création et animation numérique ?

 

Visuel Création animation numérique débouchés professionnels

 

Animation numérique : univers et métiers

Les métiers du Game Design

La relation actuelle avec les jeux vidéo évolue et les profils créatifs sont de plus en plus sollicités dans ce secteur : game designer, testeur, intégrateur, item designer, narrative designer, motion designer, level designer, autant de métiers qui nécessitent des compétences à la fois artistiques et techniques.

 

Les métiers du web et du digital

Infographiste, webdesigner, intégrateur front-end ou développeur back-end sont des designers numériques chargés de développer l’expérience visuelle et interactive des sites internet.

 

Les métiers du design 3D et de l’animation

Les plus passionnés et créatifs pourront se diriger vers des métiers tels que animateurs 3D, modeleur 3D, designer numérique, game artist, character designer, illustrateur avec une formation Design 3D et animation.

 

Les métiers de la filière UX Design

UX designer, designer d’interface, designer d’interaction, webdesigner, directeur artistique web sont les métiers de la filière UX Design dont l’objectif est d’adapter les produits et services numériques conformément aux attentes de l’utilisateur tout en assurant fluidité et confort des interfaces.

 

Les métiers de la filière BD numérique

Auteur de bande dessinée, illustrateurs, storyboarder, designer narratif, motion designer, roughman sont les débouchés de la BD numérique.

 

 

 

 

Métiers du numérique : quelles formations ?

Contrairement à ce que nous pouvons croire, pour accéder à des postes dans le secteur numérique, les compétences techniques seules ne suffisent pas mais doivent être combinées à des compétences artistiques. Auparavant, les métiers les plus sollicités étaient créateurs de jeux vidéo, graphistes, animateurs 3D, webdesigners mais avec l’évolution du digital et l’explosion du secteur du jeu vidéo, ce secteur en plein essor recherche constamment de nouveaux talents qui nécessitent une formation pointue en numérique.

 

Les fans de jeux vidéo qui souhaitent allier passion et formation professionnelle peuvent suivre une formation dans une école numérique pour acquérir les compétences nécessaires et travailler dans le secteur exigeant de la création et animation numérique.

 

L’ICAN propose des formations numériques dans cinq univers différents : Game Design, Design 3D et Animation, Web et Digital, UX Design et BD numérique pour accéder aux nombreux débouchés de la création et animation numérique.

 

Les métiers du numérique se diversifient avec le développement du digital et aujourd’hui, selon ses compétences techniques ou artistiques, il est possible de se diriger vers une palette de métiers très différents en fonction de ses objectifs. Il faudra choisir une école numérique avec une spécialisation adaptée à son orientation professionnelle, de préférence en alternance pour combiner à la fois cours théoriques et cas pratiques.

Gaming : les jeux vidéo dématérialisés dépassent la vente physique

Actualité publiée le octobre 7, 2021

Le monde des jeux vidéo sur console a connu une révolution sans précédent : le nombre de ventes de jeux numériques dépasse celui du marché des supports physique. La dernière génération de consoles a même imposé l’achat des jeux au format digital : pourquoi, et est-ce une décision pérenne qui redessine le profil du monde du gaming ?

 

Jeux vidéo dématérialisés : un enjeu de taille

Jeux dématérialisés : une tendance qui se confirme

Sur PC, la dématérialisation des jeux était une forme déjà très utilisée par la communauté des joueurs grâce au travail de la plateforme Steam. Les premières ventes de jeux dématérialisés sur console datent de 2018. C’est Activision, l’éditeur du jeu Call of Duty qui voyait le quatrième titre de sa saga prendre la première place des ventes de son catalogue. C’est avec le lancement de la PS4, de la Xbox One et de la Switch que la mode du jeu dématérialisé entre véritablement dans les salons des particuliers.

 

Les grands noms du jeu vidéo ont adopté un système de vente proche de celui de Steam pour les ordinateurs afin de lancer leurs ventes digitales. Sony, Nintendo ou Microsoft ont ainsi développé des stratégies innovantes qui s’inscrivent parfaitement dans les dynamiques de consommation sur le web : opérations Black Friday, Spécial Halloween ou bonnes affaires tout au long de l’année.

 

Le jeu vidéo dématérialisé offre de multiples avantages aux utilisateurs. Via une boutique de téléchargement sur le web ou une plateforme de connexion, le jeu devient accessible partout et tout le temps. Par exemple, le service PlayStation Now permet de jouer à n’importe quel jeu sur PS3 en streaming. Les gamers n’ont plus besoin de se rendre en magasin : quelques clics permettent de feuilleter un catalogue virtuel, de faire son choix et de payer en très peu de temps.

 

Le jeu dématérialisé plaît aux consommateurs, les adeptes de la première heure comme les nouveaux joueurs les ont rapidement adoptés. Désormais, en France, 47 % des gamers préfèrent les jeux vidéo vendus en ligne.

 

Les enjeux du jeu vidéo dématérialisé : vers un nouveau marché

Les spécialistes du secteur du jeu vidéo confirment que la tendance va se pérenniser. En témoigne le prix du jeu dématérialisé, qui est le même que celui des jeux physiques. Matériel ou numérique, il s’agit du même jeu, fruit du travail des équipes des maisons d’édition. Hadopi soutient aussi le maintien du prix du jeu dématérialisé, aligné sur celui des jeux physiques, car cela permet de ne pas accélérer la disparition du marché physique.

 

Envisager une carrière dans le jeu vidéo et se former à la création de leur version dématérialisée est donc judicieux. La tendance se confirme et les grands éditeurs s’engouffrent dans la brèche en développant des consoles intégralement digitales. Pour faire carrière dans le domaine, il faut suivre une formation au sein d’un établissement spécialisé, qui permet de se former grâce à l’alternance, à l’instar de l’école ICAN. Vous pouvez notamment suivre un cursus en Game Design, afin de vous spécialiser dans l’univers du jeu vidéo.

 

 

Les géants de la construction de consoles Sony et Microsoft ont parfaitement compris les enjeux du nouveau marché des jeux dématérialisés. Ils prévoient le lancement de deux consoles 100 % numériques : la PS5 Digital Edition et la Xbox Series S, qui sera d’ici peu dévoilée au grand public.

Quels métiers possibles après un Mastère Game Art ?

Actualité publiée le octobre 4, 2021

Un Mastère Game Art est un cursus de niveau bac +5 qui forme aux techniques de la conception visuelle dans le secteur du jeu vidéo. Les débouchés, suite à l’obtention du diplôme sont multiples. Zoom sur les métiers de game designer et de level designer.

 

Mastère Game Art : zoom sur les débouchés

Mastère Game Art : la formation pour devenir game artist

Le game artist est le professionnel en charge de l’ensemble des éléments visuels d’un jeu vidéo. Il s’agit de tous les éléments qui créent le visuel du jeu : les accessoires, les personnages, les véhicules, les paysages, les personnages, les textures, etc.

 

Imaginatif, créatif et excellent technicien informatique, le game artist doit faire preuve de certaines compétences :

  • Rédiger un cahier des charges
  • Imaginer un univers artistique et ses caractéristiques
  • Être polyvalent pour travailler sur plusieurs aspects visuels du jeu
  • Revenir sur son travail et savoir apporter des modifications en vue d’améliorer l’aspect de son projet

 

Fort de sa grande culture du jeu vidéo, il est en mesure de proposer des idées innovantes, s’inspirant des classiques du genre en les dépassant pour toujours offrir plus de nouveauté à la communauté des gamers.

 

Souvent amené à travailler en équipe, il doit savoir collaborer avec les chara designers, les animateur 3D et les VFX artist par exemple qui travaillent sur le même jeu. Le game artist est aussi un passionné du jeu vidéo, et c’est au cours d’un Mastère Game Art qu’il approfondit ses multiples connaissances du secteur.

 

Level designer : débouché d’un Mastère Game Art

Un Mastère Game Art peut aussi déboucher sur un poste de level designer. C’est le professionnel qui est chargé de construire les différents niveaux de difficulté d’un jeu vidéo. Généralement, il travaille sous la responsabilité du game designer, qui lui transmet des indications quant aux orientations du gameplay à suivre.

 

Son objectif principal est de garantir une expérience ludique pour le joueur. Afin d’y parvenir, il intègre des éléments du jeu (comme les personnages-clés, les obstacles ou les énigmes) dans un éditeur de map. Il reprendra ensuite ces composants pour créer l’ambiance du jeu et les éléments qui donneront un rythme à la progression du personnage principal.

 

Le level designer travaille en collaboration avec les game designers, les développeurs et les sound designers sur des logiciels spécifiques, les « éditeurs de niveau » pour créer ses différentes « cartes » de niveau. Le programme leader du marché, Unreal est étudié durant le Mastère Game Art, à l’ICAN. Les étudiants de l’établissement bénéficient en effet d’un apprentissage technique sans cesse réactualisé et d’un excellent équipement informatique, afin de s’entraîner sur les dernières interfaces professionnelles.

 

 

 

Choisir de suivre un Mastère spécialisé dans le Game Art, c’est l’assurance d’acquérir toutes les compétences nécessaires afin de devenir game artist, level designer ou bien d’autres métiers liés au game art.

Jeux vidéo : que représente le logo discord ?

Actualité publiée le septembre 29, 2021

Discord est un outil qui permet à l’origine aux joueurs d’un jeu vidéo en ligne d’échanger entre eux à l’oral. Créé en 2015, le logiciel a depuis évolué vers un réseau social où la communication est possible à l’écrit comme à l’oral. Il y a peu, le logo Discord a changé, mais quelle est sa signification ?

 

 

ICAN Visuel Logo Discord

 

 

Discord : un logo mondialement connu

Proche du fonctionnement des forums en ligne des années 2000, le nombre de téléchargements de l’application Discord a explosé en France lors des premières semaines de confinement de mars 2020. Le réseau social fonctionne sur la base de serveurs privés (sortes de groupes fermés) pour lesquels il faut une autorisation d’accès de la part de l’administrateur. Le succès du logiciel n’est plus à démontrer et les éditeurs du logiciel ont créé la polémique en présentant leur nouveau logo, inchangé depuis 6 ans.

 

Les équipes de développeurs, de graphistes et de marketeurs de l’application Discord ont en effet repris le logo de l’entreprise. D’un bleu ciel, il est passé à un violet plus impactant et la police a été revue afin d’être mieux lisible (elle est désormais basée sur Ginto). La volonté des créateurs de l’application est d’ouvrir leur dispositif à un plus large public. Pour cela, il leur est nécessaire d’opter pour une charte visuelle accueillante et en phase avec le haut niveau de qualité d’expérience utilisateur du logiciel.

 

Il était donc crucial pour l’équipe de design graphique de conserver les traits caractéristiques du logo, afin que les utilisateurs se retrouvent facilement. Ce changement a créé un véritable buzz dans le monde l’Internet, créant des adeptes comme des réfractaires à la nouvelle version.

 

 

 

Logo Discord : un outil marketing efficace

Le logo Discord a toujours fait parler de lui. Certains y voient un nuage de dialogue, d’autres une manette de jeu vidéo avec de courtes poignées. C’est cette seconde hypothèse qui est plébiscitée par la communauté de gamers : l’application a été à l’origine créée pour améliorer les expériences multi-joueurs.

 

La version officielle de l’entreprise vient démentir toutes ces formes de controverses : il s’agit d’un robot (Clyde) qui aide les utilisateurs de l’interface de Chat. Son visage change à chaque fois que l’utilisateur lancera l’application, ce qui fait de lui un émoticône à part entière. En effet, en sortant Clyde de sa bulle, les créateurs peuvent lui donner divers aspects sans changer sa structure générale : on verra donc le robot sourire, s’endormir ou être mécontent.

 

Le nouveau visuel est lissé, ce qui lui confère un profil doux, proche du caractère bienveillant donné au robot par ses créateurs. Le logo Discord invite à la communication et encourage à dialoguer sereinement. Pour effectuer ce travail de qualité, les créateurs se sont entourés d’équipes de professionnels de l’UX Design et du design graphique. Pour se former à ces techniques, il est conseillé de suivre une formation professionnalisante dans un établissement spécialisé, à l’instar de l’ICAN.

 

 

 

L’exemple des variations du logo Discord et de l’attention que les designers portent aux retours de leur communauté d’utilisateurs permet de bien comprendre l’importance d’une bonne charte visuelle et la place de l’UX Design dans la communication d’aujourd’hui.

Quelles sont les missions d’un chef de produit jeu vidéo ?

Actualité publiée le septembre 27, 2021

Le travail du chef de produit est essentiel car toutes ses actions vont contribuer au succès ou non d’un jeu vidéo. Focus sur une fonction stratégique et le profil nécessaire pour accéder à ce poste.

Visuel chef de projet jeu video

Chef de produit jeu vidéo : qu’est-ce que c’est ?

Le chef de produit jeu vidéo a pour responsabilité de gérer un produit dans son ensemble depuis sa conception jusqu’à la fin de son cycle de vie. Il conçoit et déploie une stratégie marketing, des actions de communication et commerciales du produit pour le rendre populaire à la vente.

 

Ce professionnel polyvalent a une parfaite connaissance de son marché : il suit les tendances du secteur et applique les actions adéquates pour atteindre les objectifs nécessaires qu’il s’est fixé. Ces missions sont les suivantes :

 

· Actions marketing : il réalise des études de marché avec pour objectif de déterminer le positionnement et la cible du produit. Une fois que cette première phase est terminée, le chef de produit vidéo peut orienter la création du jeu sur les différents supports (console, mobile, en ligne) et orchestrer le travail entre les équipes de production et la direction

 

· Actions communication et commerciales : afin d’assurer la visibilité et le succès du produit, le chef de produit élabore un plan média (affichage, publicités télévisées, sur internet /radio, organise des évènements et met en place des partenariats et des actions commerciales pour promouvoir la vente du produit

 

· Suivi du produit : pendant les différentes phases du projet, de la conception à la commercialisation, le chef de produit jeu vidéo doit s’assurer que le produit corresponde bien à la cible et respecte le cahier des charges ainsi que le budget défini
Une fois le jeu vidéo lancé sur le marché, le chef de produit doit continuer à suivre les ventes et analyser les résultats afin de mesurer l’impact de ses actions

 

 

 

Les compétences et qualités du chef de produit jeu vidéo

Pour performer et réussir dans une fonction de chef de produit jeu vidéo, il est indispensable de posséder certaines qualités et compétences notamment :

 

· Une bonne connaissance du marché du jeu vidéo et de sa production

 

· Une excellente maîtrise des outils marketing et de trade marketing

 

· Le sens de l’écoute et la capacité d’analyse

 

· La curiosité, la créativité

 

· La maîtrise de l’anglais

 

Avoir des compétences pour devenir chef de produit jeu vidéo peut s’acquérir en suivant un cursus adapté dans une école spécialisée en création et animation numérique comme l’ICAN. Le Mastère Chef de Projet Numérique de la filière Web et Digital prépare les futurs diplômés aux exigences de ce métier. L’alternance réalisée pendant le cursus permet aux étudiants d’acquérir de solides compétences pour faciliter leur insertion sur le marché du travail.

 

 

Le chef de produit jeu vidéo est un professionnel polyvalent dont la fonction consiste à gérer un produit pendant toutes les phases de son développement. Il devra mettre en place différentes stratégies : marketing, communication et commerciales pour contribuer au succès du jeu vidéo et suivre les résultats après le lancement. Il s’agit d’un poste clé au sein de la structure, suivre et choisir une formation appropriée à ce type de poste sera déterminant pour réussir.

Quels métiers peut-on exercer dans l’univers des jeux vidéo ?

Actualité publiée le septembre 23, 2021

L’évolution constante des nouvelles technologies favorise l’émergence constante de nouveaux métiers spécialisés. Filière prolifique, le monde des jeux vidéo permet d’envisager une multitude de carrières différentes. Ces emplois se divisent en deux grandes catégories : la création et le management.

 

Visuel Métiers univers des jeux vidéos

Les métiers de la conceptualisation des jeux vidéo

Les métiers qui contribuent à la création d’un jeu vidéo couvrent tout le processus d’élaboration d’un jeu.

 

Le Game Director est le personnage central des étapes de création d’un jeu vidéo, c’est lui qui garantit que tous les aspects créatifs du jeu sont cohérents et qu’ils suivent le même cahier des charges. Dans l’exercice de son métier, il collabore régulièrement avec le chef de projet qui, de son côté, coordonne les activités des équipes de création du jeu et peu se faire épauler d’un assistant chef de projet.

 

Dans les métiers du design d’un jeu vidéo, c’est le directeur créatif qui construit l’identité artistique et visuelle du jeu. Puis ce sont les équipes de Game Designers qui se chargent d’élaborer le concept du jeu et d’assurer la cohérence entre tous les éléments qui le composent (thème, règles, personnages, etc.).

 

Les sound designers, les concept artists, les animateurs ou les graphistes (2D ou 3D) sont les corps de métier qui donnent vie au jeu vidéo dans le cadre d’un cahier des charges. Le Concept Artist crée les personnages, les objets et l’univers du jeu. L’Animateur donne vie à ces personnages et éléments du jeu en créant leurs mouvements. Quant au graphiste, il conçoit leur aspect visuel.

 

Sur le plan technologique, le métier de directeur technique consiste à orienter les équipes sur les méthodes de développement à utiliser. Il pilote les activités des programmeurs moteur, programmeurs de jeu vidéo ou encore des programmeurs des interfaces d’utilisateur.

 

 

 

Quels sont les métiers du management des jeux vidéo ?

Une fois le jeu élaboré, il est primordial d’en assurer la publicité, la diffusion et la supply chain pour l’acheminer jusqu’aux joueurs. C’est le rôle des métiers de l’édition des jeux vidéo.

 

Les plans marketing et les stratégies d’action pour développer les ventes sont produits par l’équipe marketing et encadrés par le directeur marketing. Le Brand Manager développe la notoriété de la maison d’édition et du nouveau jeu. Leurs activités sont épaulées des données récoltées et analysées par les data scientists ou les data analysts.

 

Le monde du jeu vidéo bénéficie de métiers uniques dédiés à la promotion d’un jeu. À titre d’exemple, on peut citer le métier de Game Master, qui assiste en direct la communauté des joueurs en utilisant des outils de communication spécifiquement créés pour la sortie d’un jeu.

 

Quel que soit le métier choisi, il est nécessaire de se former spécifiquement au monde du jeu vidéo pour travailler dans cet univers, tant il fait appel à des connaissances technologiques pointues. Même les community manager doivent avoir de solides notion techniques pour pouvoir s’adresser à une communauté de joueurs exigeants. L’ICAN forme les futurs acteurs du Game Design, du Design 3D, du Web et du Digital. Ses formations, de très haut niveau académique forment à tous les métiers du secteur du jeu vidéo.

 

 

Le monde des jeux vidéo est en plein essor et de multiples métiers émergent chaque jour. Il est primordial de faire preuve de connaissances technologiques pointues pour y faire carrière et il est judicieux de se spécialiser rapidement afin de se former à un aspect précis de la création d’un jeu.

200