X
JPO 29/05
L'ICAN vous accueille en Portes Ouvertes !
Inscrivez-vous
Une question ?
L'ICAN vous recontacte !
Être recontacté

Découvrez les book trailers réalisés par les étudiants de l’ICAN pour les Éditions courtes et longues

Actualité publiée le mai 7, 2021

Au mois de décembre dernier, les étudiants de 2ème année du Bachelor Design 3D et Animation de l’ICAN ont réalisé des book trailers pour les Editions courtes et longues. Dans le même esprit que les bandes-annonces de film, les book trailers suscitent l’envie chez le lecteur et leur faisant découvrir le livre autrement qu’à travers une quatrième de couverture. Retour sur les réalisations des étudiants.

 

Visuel actu workshop Book Trailers

 

Avec l’essor des nouveaux moyens de communication, les sociétés d’édition s’adaptent et utilisent d’avantage les réseaux sociaux pour promouvoir leurs nouveaux livres. Vidéo, modélisation 3D, composition sonore… Elles cherchent à se démarquer pour attirer de nouveaux lecteurs. C’est pourquoi les Éditions courtes et longues ont fait appel à la créativité des étudiants de l’ICAN, pour mettre en avant leurs dernières sorties, tout en incitant à la lecture grâce à un format ludique.

 

Des book trailers réussis pour un résultat à la hauteur des espérances

Après avoir reçu le brief, les étudiants devaient travailler sur des storyboards afin de définir les différents plans du trailer. Après l’avoir fait valider par la maison d’édition, les étudiants ont réalisé une animatique, afin de définir une structure et un rythme. Par la suite, ils se sont penchés sur la voix off et le sound-design, pour enfin terminer sur le montage.

Pendant plus d’un mois, les étudiants de l’ICAN ont donc travaillé seul ou en groupe, pour réaliser les vidéos de présentation de plusieurs livres de jeunesse :

 

 

Archives détectives, de Nancy Guilbert et Anna Griot

 

 

Réalisé par Raphaël Dernoncour, Chouchane Ozcelik et Apolline Jailliard

 

 

La Collection, de Marjolaine Leray

 

 

Réalisé par Maureen Madelaine

 

 

 

Réalisé par Gabriel Zakine

 

 

Nuit, de Nancy Guilbert et Anna Griot

 

 

Réalisé par Gaëtan Nouvel

 

 

 

Réalisé par Véïa Roussel-Tarbouriech, Hamza Rhalmi et Noémie Vergnaud

 

 

Vertige, d’Isabelle Simler

 

 

Réalisé par Emeline Vayssettes et Dawid Slezak

 

 

Ma vie est un trésor, d’Hélène Romano et German Barthélémy

 

 

Réalisé par Alissa Gorshkova

 

 

Sous les palmes d’Odilon, de Julie Billault et Jean-Charles Baty

 

 

Réalisé par Lou Ngom

 

 

 

Réalisé par Lucas Czarnecki

 

 

Des projets qualitatifs réalisés grâce à une formation professionnalisante

Durant la deuxième année du Bachelor Design 3D et Animation de l’ICAN, les étudiants développent de nombreuses compétences dans le domaine de l’animation 2D et 3D.
Motion design, réalisation 3D, pratique du dessin, character design… Autant de cours qui leur permettent d’approfondir leurs connaissances et de les mettre en application durant des projets, comme celui réalisé pour les Editions courtes et longues.

A chaque fois, les étudiants doivent s’adapter aux contraintes, tester différentes approches techniques, esthétiques et narratives. Une mise en situation réelle, qui leur permet de mieux appréhender les contraintes et les différents projets sur lesquels ils seront amenés à travailler dans leur vie professionnelle.

Le gaming, plébiscité par l’industrie de la mode

Actualité publiée le mai 3, 2021

Si les univers de la mode et du gaming semblent à la base diamétralement opposés, on assiste depuis quelque temps à de nombreuses collaborations entre eux. Collections inspirées par des jeux célèbres, personnages de jeux habillés par des grandes marques… Les créateurs de mode semblent avoir déniché une véritable source d’inspiration dans l’univers du gaming !

 

 Visuel Actualité Le gaming, plébiscité par l’industrie de la mode

 

Un univers inspirant

Depuis déjà plusieurs saisons, le gaming semble devenir le nouvel eldorado des grandes maisons de mode. En novembre 2019 par exemple, la marque Louis Vuitton a mis en place une collaboration remarquée avec League of Legends, un jeu de stratégie particulièrement populaire auprès des gamers. Dans ce contexte, un des personnages du jeu a été intégralement relooké par le directeur artistique de la maison française, qui lui a confectionné une tenue de luxe virtuelle, et que les joueurs pouvaient acheter pour améliorer le style de leur avatar. Louis Vuitton s’est également chargé de dessiner la boîte de la coupe du Championnat du Monde de League of Legends, et de concevoir une collection de capsules directement inspirée de l’univers du jeu.

Côté britannique, la marque Burberry a lancé B Bounce fin 2019. Il s’agit d’un jeu en ligne permettant aux joueurs de toute la planète de se retrouver sur le site burberry.com, afin de participer à une course vers la lune. Au lancement du jeu, les joueurs réalisant les meilleurs scores pouvaient espérer remporter une doudoune Burberry.

 

Un enjeu marketing important

Le monde du gaming permet incontestablement d’apporter une source d’inspiration aux maisons de mode, mais il leur offre également d’autres intérêts. En effet, ce type de collaboration incarne une opportunité d’élargir sa cible commerciale, en se rendant plus accessible auprès des jeunes générations, et sans pratiquer un marketing trop « agressif » pour autant. A ce titre, de nombreuses enseignes, telles que Dior ou Valentino, ont par exemple profité du confinement pour présenter certaines de leurs collections au sein du célèbre jeu Animal Crossing, très populaire chez les jeunes !

En collaborant avec l’univers du jeu vidéo, les maisons de mode ont l’opportunité de se promouvoir de manière attractive et originale auprès d’un public « geek », issu de la génération Z ou Y. Ce genre d’opération est loin d’être anodin, car les jeunes générations représentent aujourd’hui le futur des marchés de la mode et du gaming, et le nombre de gamers ne cesse de s’accroître, en particulier chez les femmes.

Dans un contexte où les jeux vidéo sont de plus en plus démocratisés, il peut d’ailleurs sembler particulièrement pertinent d’envisager une carrière dans le gaming : certaines écoles de la création numérique, comme l’ICAN, proposent d’ailleurs des cursus exclusivement dédiés aux métiers du jeu vidéo comme le Bachelor Game Design ou le Mastère Game Design.

 

Le gaming incarne donc un marché très lucratif, qui a su séduire les grandes maisons de mode. En collaborant avec les sociétés de jeu vidéo, elles ont ainsi l’occasion d’établir une approche marketing inédite, et leur permettant de s’adresser à un public spécifique.

Away : Un jeu créatif et relaxant imaginé par les étudiants de l’ICAN

Actualité publiée le avril 29, 2021

Dans le cadre de leur formation, les étudiants de 2ème année du Bachelor Game Design de l’ICAN ont eu pour défi de développer un jeu vidéo, à partir du terme « Fluctuation ». Après Périhélie, découvrez un nouveau jeu : Away.

 

 

Away est un jeu vidéo créatif et relaxant, qui laisse une grande liberté à l’imagination du joueur. Adrien Bordes, Pierre Marcos, Titouan Porteau et Théo Calvez, tous étudiants en 2ème année au sein du Bachelor Game Design de l’ICAN, ont eu l’idée de créer une île, avec un système qui réagit à la volonté du joueur et qui grandit en fonction des actions de ce dernier.

 

Away : un jeu vidéo basé sur un design minimaliste et une grande liberté de jeu

En concevant Away, les étudiants ont pris le parti d’une direction artistique épurée, avec des couleurs douces et des formes rondes. Le bleu, le vert et le jaune sont les couleurs dominantes du jeu, ayant un effet relaxant sur le joueur.

Au commencement du jeu, le joueur se met dans la peau d’un « Dieu » qui construit son île comme bon lui semble. Elle se compose au départ de très peu de parcelles puis prend de plus en plus d’ampleur en fonction des envies du joueur. « Away propose une expérience reposante et libre, permettant au joueur de créer des lieux personnels et de parcourir sa création en profitant des secrets du jeu », expliquent les créateurs du jeu.

 

Un gameplay ludique et accessible

Dans Away, le joueur dispose de 3 outils : guide, destruction et modificateur, permettant respectivement d’orienter la direction de l’île, de faire disparaître certaines parcelles et de modifier l’aspect de la case sur laquelle il a cliqué.

Avec seulement cinq touches de son clavier et sa souris, le joueur peut commencer la construction de son monde virtuel. En déplaçant le curseur vers les bords de l’écran il déplace la caméra dans le monde, avec un clic gauche il utilise ses outils et avec un clic droit, il influe sur l’orientation de la caméra. Un jeu simple d’utilisation, à la portée de tous.

 

Créer entièrement un jeu vidéo : un défi accessible grâce au Bachelor Game Design

A l’aide de l’ensemble des cours dispensés durant la deuxième année du Bachelor Game Design par des professionnels du métiers (conception de jeux, programmation gameplay, design graphique et sonore…), les étudiants apprennent et développent les compétences nécessaires à la conception d’un jeu vidéo.

L’ICAN offre la possibilité à ses étudiants de mettre en pratique la théorie apprise en cours lors de projets encadrés, comme celui-ci. L’ensemble des créations réalisées par les étudiants dans le cadre de ces projets sont disponibles sur la plateforme prévue à cet effet : Studio ICAN.

Le cloud gaming, qu’est-ce que c’est ?

Actualité publiée le avril 27, 2021

La technologie du Cloud Gaming tend de plus en plus à se démocratiser, et pourrait révolutionner l’univers des jeux vidéo d’ici quelques années. Que désigne précisément ce terme ?

 

Visuel actualité le cloud gaming, qu’est-ce que c’est ?

 

Un service déjà très prisé

La technologie du « Cloud » est d’ores et déjà bien ancrée dans notre société, avec notamment des services tels que Google Drive, la Dropobox, iCloud, etc. En pratique, chacun de ces services permet à l’utilisateur de stocker ses fichiers, et d’y accéder même lorsqu’il se trouve sur des serveurs distants. C’est par exemple le cas avec Netflix, Youtube, Deezer…

Le Cloud Gaming repose exactement sur le même principe, mais atteste néanmoins d’une spécificité, car l’intégralité du traitement des données se fait via une machine ou des serveurs à distance. Ainsi, le gamer peut accéder directement au contenu de son jeu, et il n’a pas à se préoccuper d’avoir le matériel adéquat pour le faire fonctionner. Grâce au Cloud Gaming, il n’a donc plus à se soucier de la maintenance de sa console, ou de la comptabilité du jeu, ni du stockage requis pour l’installation, ou des ressources consommées par la carte graphique…L’ensemble de ces opérations est directement pris en charge par les serveurs à distance, qui permettent ensuite au gamer d’accéder à son jeu en streaming.

 

Les points forts du Cloud Gaming

Vraisemblablement, le Cloud Gaming devrait chambouler le secteur des jeux vidéo dans un futur proche, car il détient de nombreux avantages spécifiques. Par exemple, il s’agit du service idéal pour les gamers qui sont souvent en déplacement, car il leur permet de jouer à n’importe quel jeu à tout moment, que ce soit via leur smartphone, tablette, télévision…

Pour les budgets les plus serrés, le Cloud Gaming évite également d’avoir à investir le prix fort dans un PC de gaming ultra-performant, car il permet de directement profiter de la puissance des serveurs du fournisseur pour faire tourner les jeux, le tout dans une qualité optimale. En effet, à chaque fois que de nouveaux composants sont lancés sur le marché, les serveurs sont instantanément mis à jour par les fournisseurs, sans qu’ils n’augmentent toutefois le prix de leur abonnement. Par ailleurs, le Cloud Gaming rend possible le lancement instantané d’un jeu, via un simple navigateur internet : il évite donc de patienter pendant le temps du téléchargement ou des mises à jour !

Le Cloud Gaming permet donc au secteur des jeux vidéo de se hisser à la pointe de la modernité, en rendant la pratique des jeux beaucoup moins contraignante qu’auparavant. Il s’agit toutefois d’une technologie pointue, et c’est pour cette raison que les sociétés de jeux vidéo ont un réel besoin de spécialistes dans le domaine du Cloud Gaming. A ce titre, certaines écoles de la création numérique, comme l’ICAN, proposent différents cursus pour devenir un véritable expert du jeu vidéo, comme le Bachelor Game Design !

 

A la fois plus facile à utiliser, plus pratique, et plus économique, le Cloud Gaming devrait fortement se démocratiser dans les années à venir, pour le plus grand plaisir de la communauté des gamers !

Game Jam 2021 : 3 jours pour concevoir un jeu vidéo

Actualité publiée le avril 23, 2021

La Jam de création de jeu vidéo organisée par le BDE arrive ! Du 30 avril au 4 mai 2021, les étudiants de l’ICAN auront comme défi de concevoir entièrement un jeu vidéo. Retour sur ces challenges Jam qui, chaque année, rythment l’année scolaire des étudiants.

 

Game JAM ICAN

 

3 jours, c’est le temps accordé aux étudiants de l’ICAN pour créer en distanciel un projet de jeu vidéo, quelle que soit leur filière: Game Design, Design 3D et Animation, BD Numérique, Web et Digital et UX Design. Les étudiants peuvent le concevoir soit en groupe, soit individuellement. Le thème leur sera révélé le jour du lancement de la Game Jam, le 30 avril à 17h00. Un indice ? Le jour de fin de la Jam n’est pas un hasard…

 

La Game Jam, un évènement annuel attendu par les étudiants

Chaque année, les étudiants de l’ICAN sont invités à participer à des évènements Jam, qui leur permettent de mettre en pratique leurs compétences, en se confrontant à des problématiques précises, dans des délais serrés. Cette année, pour la première fois, le BDE organise entièrement la Game Jam 2021.

En février 2020, Sony et Media Molecule avaient invité les étudiants de l’ICAN à participer à une jam exclusive, organisée pour le lancement de leur jeu vidéo très attendu : Dreams, sur PS4. Le challenge ? Designer dans un temps limité un niveau jouable complet, intégrant graphismes et gameplay. Les groupes, constitués d’étudiants de différentes classes et de différents niveaux, avaient relevé le challenge avec brio. En effet, deux groupes ont été primés au lieu d’un. Une belle récompense pour l’investissement, le travail et la créativité des étudiants.

 

L’ICAN : une école professionnalisante au cœur de l’univers du jeu vidéo

Tout au long de l’année, les étudiants de l’ICAN participent à de nombreux évènements, en France ou à l’international, pour rencontrer des acteurs majeurs dans le domaine du jeu vidéo, développer leur culture et leurs compétences, tout en affinant leur choix de carrière.

En participant à des challenges comme la Game Jam, en groupe ou en individuel, les étudiants mettent en pratique les compétences développées en cours et alimentent leur portfolio, un élément important pour leurs futurs entretiens d’embauche. Un prototype de jeu vidéo, un court métrage animé, un projet de start-up… Les réalisations sont nombreuses et les défis tous plus challengeants les uns que les autres.

Qu’est-ce qui fait le succès de ces jeux indémodables ?

Actualité publiée le avril 22, 2021

Tetris, Rayman, Gran Turismo, GTA… Certains jeux vidéo se sont progressivement hissés au rang de véritables classiques, et restent toujours aussi populaire au fil des années. A quoi doivent-ils leur succès phénoménal ? Pour répondre à cette question, focus sur 3 jeux vidéo particulièrement cultes !

 

Visuel - qu’est-ce qui fait le succès de ces jeux indémodables ?

 

Tetris et l’obsession du rangement

Sorti en 1984, le jeu Tetris a su captiver les foules avec sa grande simplicité. Cet intérêt pour les cubes à assembler ne semble pas diminuer au fil des années, car Tetris a connu d’innombrables évolutions entre 1984 et 2020, et en connaitra vraisemblablement encore beaucoup.

Si ce jeu old-school parvient à capturer l’attention du joueur avec une telle efficacité, c’est grâce à une ergonomie particulièrement bien pensée. Il crée perpétuellement de nouvelles tâches, que le joueur va avoir envie d’accomplir pour obtenir un sentiment de satisfaction. En effet, chaque action réalisée lui permet de résoudre une partie du puzzle en remplissant une ligne, qui va finir par disparaître pour ensuite créer une nouvelle tâche. Il est donc possible de jouer à Tetris à l’infini, sans jamais se lasser et en obtenant toujours le même sentiment de satisfaction. Par ailleurs, la fameuse bande-son utilisée dans le jeu l’a sensiblement aidé à marquer les esprits !

 

Mario Bros, un classique de toutes les époques

Initialement apparu dans Donkey Kong, en 1981, le célèbre plombier italien ne semble pas avoir pris une ride ! Mario Bros s’impose aujourd’hui comme un personnage indémodable et ne vieillissant jamais, pour la simple et bonne raison qu’il a toujours été plus vieux que son époque. Concrètement, le design du personnage est inspiré d’œuvres des années 1930 et 1920… Même lorsqu’il commence à incarner la révolution de la 3D dans le Super Mario 64, Mario reste un plombier ordinaire au look traditionnel, qui n’a absolument rien d’un technophile !

Le personnage de Mario évoque ainsi un personnage intemporel et universel, alors que le jeu dont il est issu ne cesse de connaitre des innovations technologiques au fil des années.

 

L’univers des Pokémon porté par Pikachu

L’adorable personnage de Pikachu a toujours représenté l’emblème du monde des Pokémon. Cette firme a pourtant démarré sous la forme d’un modeste jeu de Game Boy dans les années 90, dans lequel il fallait explorer de nouvelles contrées pour captures des créatures à dresser. Le principe de « collectionneur de créatures fantastiques » a très rapidement séduit les gamers du monde entier, et le jeu fut ensuite décliné dans d’innombrables produits dérivés, dessins animés, cartes à collectionner, etc.

Il faut noter que grâce à son design accrocheur et à ses mimiques ravissantes, Pikachu est aujourd’hui doté d’un statut similaire à celui de Mickey Mouse dans certains pays asiatiques !

 

Les jeux vidéo les plus cultes doivent tous leur succès à un élément bien précis : pour certains, il s’agira d’un personnage capable d’acquérir une immense notoriété, alors que d’autres seront basés sur un principe aussi simpliste qu’accrocheur. La conception de jeu vidéo ne doit cependant rien laisser au hasard, et il est conseillé de suivre une formation spécifique à ce domaine pour y faire carrière. A ce titre, l’ICAN propose différentes formations, exclusivement dédiées à l’univers du jeu vidéo et à ses métiers, comme la filière Game Design ou Design 3D et Animation !

Défi Créatif : un challenge organisé par le BDE de l’ICAN pour tous les étudiants

Actualité publiée le avril 19, 2021

Du 19 avril au 9 mai 2021, le BDE de l’ICAN met au défi les étudiants pour booster leur créativité et mettre en lumière leur talent. Le principe est simple : créer une affiche sur un thème imposé.

 

 Défi Créatif ICAN

 

Pendant deux semaines, les étudiants de l’ICAN vont devoir stimuler leur créativité. Le défi créatif de cette année : concevoir une affiche, au format de leur choix, sur le thème de la liberté ou de la savane.

 

Un challenge étudiant inter-filières

Le Défi Créatif est ouvert à tous les étudiants de l’ICAN, quelle que soit leur formation : Game Design, Design 3D et Animation, Web et Digital, BD Numérique… C’est l’occasion pour chacun de montrer leur patte, leur univers artistique et de mettre en pratique leurs compétences en graphisme et design, développées dans chacune des formations. La créativité est de mise et l’imagination sera récompensée !

 

Le BDE de l’ICAN à l’initiative du Défi Créatif

Le Défi Créatif est organisé et mis en place par le BDE de l’école. Tout au long de l’année, il propose aux étudiants des évènements ou challenges pour animer la vie du campus et créer du lien entre les étudiants.

Rendez-vous le 9 mai 2021 sur la chaîne Twitch de l’ICAN pour la diffusion des créations et l’annonce des vainqueurs ou sur le compte Instagram du BDE !

Périhélie : Un jeu vidéo relaxant créé par les étudiants de l’ICAN

Actualité publiée le avril 16, 2021

Dans le cadre de leur formation, les étudiants de 2ème année du Bachelor Game Design de l’ICAN ont eu pour mission de développer un jeu vidéo à partir d’un thème imposé : « fluctuations ». Focus sur l’un de ces projets.

 

 

 

Quatre étudiants de deuxième année en Bachelor Game Design ont conçu un jeu vidéo en 2D nommé Périhélie. Pour le développer, ils se sont basés sur un programme informatique de vie artificielle permettant de simuler le comportement d’une nuée d’oiseaux en vol. Périhélie a été imaginé à partir d’effet de matière papier et d’éléments aquatiques, ayant un effet très apaisant sur le joueur.

 

Périhélie, un jeu à la fois relaxant et stimulant

Périhélie est basé sur trois comportements fondamentaux que sont la cohésion, la séparation et l’alignement, le tout répartit dans trois zones distinctes : la zone d’orientation, de répulsion et d’attraction.

Le jeu se compose de quatre mécanismes distincts :

• L’attraction des poissons : Cette phase permet au joueur d’attirer les deux différents bancs de poissons. Il peut le faire avec chaque banc individuellement ou bien mélanger les deux.

• Les prédateurs : Ils jouent un rôle de régulateurs de flux. Ils ont une façon de fonctionner qui leur est propre et ne sont dépendants d’aucun autre poisson. Ils mangent les poissons qui s’approchent trop près d’eux et les chassent.

• L’éclosion des poissons : L’attraction peut entrainer les poissons dans les zones d’éclosion, ce qui permet d’en créer de nouveaux.

• La tension du système : Le fait de revenir à son état initial, et donc de se vider au fur et à mesure, entretien la tension du système de ce jeu. Le joueur cherche à maintenir le système de manière équilibrée et évolutive pour faire grandir les différents bancs de poissons.

Lors de la conception, les étudiants ont choisi de rendre l’utilisateur maître du jeu : « Le joueur a la main mise sur l’évolution de ses bancs de poissons et peut également utiliser les prédateurs pour réguler son flux de poissons », expliquent-ils.

 

Des étudiants créatifs qui développent un savoir-faire et un savoir-être

Grâce à l’ensemble des cours dispensés en deuxième année du Bachelor Game Design (conception de jeux, programmation gameplay, design graphique et sonore…), les étudiants développent des compétences pour concevoir un jeu vidéo.

Pour créer et développer Périhélie, les étudiants se sont donc répartis les tâches : Andréas-Saül Champagne-Laurenceau était chargé de la partie Game Design – Documentation -Programmation, Jérôme Thisse avait le rôle du Sound Designer, Yanis Zazoua celui du Directeur Artistique et pour finir, Eric Tigano était en charge de la Programmation.

Ils se sont inspirés de nombreuses références du Game Design comme Flowers ou Lifelike pour proposer un jeu relaxant, épuré et autonome. Un travail qui leur a permis d’allier à la fois savoir-faire en Game Design et savoir-être en équipe.

Web design : les clés d’une infographie réussie

Actualité publiée le avril 9, 2021

Les contenus visuels sont actuellement très en vogue, car ils permettent de facilement capter l’attention de l’internaute. Que faut-il savoir pour réussir son design informatique ?

 

Photo Infographie

 

Une information claire

Avec un design informatique de bonne qualité, les entreprises peuvent facilement optimiser leur stratégie de communication. En effet, une infographie réussie permet de synthétiser l’information : son format la rend facile à partager sur les réseaux sociaux, car elle se lit en quelques secondes. En d’autres termes, elle incarne le format idéal pour rendre un contenu viral !

Plusieurs astuces sont toutefois à connaitre pour avoir la garantie de réussir son design informatique. Dans un premier temps par exemple, il est indispensable que le contenu de l’infographie reste relativement simple et concis. Son objectif est de proposer une information suffisamment claire, et non pas de créer un sentiment de confusion. Autrement dit, si la source que vous avez exploitée vous semble plus compréhensible que votre infographie en elle-même, c’est que vous avez probablement « raté le coche » !

Pour accrocher le regard, votre design informatique doit idéalement être assez coloré, mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez utiliser des couleurs à outrance. Idéalement, il est plutôt conseillé de se limiter à une palette allant de deux à trois couleurs, afin de conserver un rendu relativement sobre.

 

Optez pour la simplicité et la lisibilité

Niveau typographie, il est recommandé d’adopter une police assez simple, qui pourra être lue sans demander d’efforts à l’internaute. Pour un rendu vraiment esthétique et harmonieux, évitez également de mélanger les différentes polices de caractères de votre design graphique. Concernant sa mise en page, souvenez-vous qu’elle doit pouvoir être comprise instantanément, et qu’il n’est donc pas nécessaire de réfléchir à une présentation trop complexe : un rendu bien ordonné est beaucoup plus attractif pour le cerveau humain !

Faites également preuve de vigilance si vous souhaitez insérer des pourcentages et des graphiques dans votre infographie. Bien souvent, on trouve des designs graphiques avec les descriptions de certains détails trop réduites, à peine lisibles, ce qui risque de décontextualiser l’ensemble des informations communiquées.
Pensez systématiquement à indiquer vos sources sur votre design graphique, car cela est impératif pour lui conférer de la crédibilité. L’internaute de 2020 est sensibilisé à la problématique des fake news, et par conséquent, il est à la recherche de sources fiables, qui pourront lui permettre de vérifier la véracité des informations communiquées.

Bien qu’elle induise une certaine créativité, la réalisation d’une infographie exige également un réel professionnalisme, car de nombreux codes graphiques sont à maîtriser. Certaines écoles du design et de la création web, comme l’ICAN, proposent d’ailleurs un Bachelor exclusivement consacré aux métiers liés au webdesign, qui permet à l’étudiant de devenir un véritable expert de la création d’infographies !

 

Présentation, introduction des sources, pertinence du contenu… La réalisation d’un design informatique réussi ne doit donc rien laisser au hasard, et c’est pour cette raison qu’il est préférable de confier cette tâche à un spécialiste du webdesign !

L’ANIM JAM : un challenge créatif d’animation 2D et 3D

Actualité publiée le avril 2, 2021

Le 19 mars dernier, le BDE de l’ICAN  a organisé l’Anim Jam,  une compétition inter-filières sur trois jours. L’objectif était pour les étudiants de créer un film d’animation 2D ou 3D sur le thème du “chambardement”. Retour sur les deux projets gagnants.

 

 

Du 19 au 21 mars, les étudiants de l’ICAN ont participé l’Anim Jam, une compétition créative organisée cette année en distanciel par le BDE. Le principe de ce concours annuel est simple : créer un film d’animation en 2D ou 3D sur un thème imposé. Cette année, le thème renversant du chambardement a été choisi pour permettre aux étudiants d’exprimer leur créativité et mettre en application leurs compétences en graphisme, modélisation et mise en scène sur des réalisations animées.

 

Des projets animés et éloquents portant sur des sujets sociétaux d’actualité

Les projets ont été tous plus originaux les uns que les autres, en totale adéquation avec le thème du chambardement. Les deux projets gagnants se sont démarqués en faisant écho à des sujets sociétaux d’actualité.

Le premier projet récompensé s’intitule Johnny fait toi mal. Il s’agit d’un film d’animation en 2D de quarante secondes qui met en scène un homme assis sur son fauteuil, un verre à la main, qui réfléchit aux conséquences de la crise sanitaire actuelle. Ses préoccupations liées au reconfinement, au chômage partiel et à l’isolement sont représentées dans des bulles au-dessus de sa tête qui s’amplifient au fil de ses pensées.

 

 

Le second film d’animation gagnant intitulé Broken Mind porte quant à lui sur les problèmes qui touchent la jeune génération. Alcool, tabac, scarification, des sujets tabous dans lesquels les jeunes se murent. Cette animation d’une minute joue sur les onomatopées et les couleurs vivent pour représenter ce qu’il se passe dans l’esprit d’un jeune en difficulté.  

 

 

L’Anim Jam, une compétition organisée cette année par le BDE

L’Anim Jam a été cette année impulsée par le BDE cy-bear. Très impliqué dans la vie de l’école, le BDE organise pour les étudiants de l’ICAN, tout au long de l’année, divers événements pour dynamiser la vie sur campus. 

Très actifs sur les réseaux sociaux, le BDE de l’ICAN n’est jamais en manque d’inspiration: AnimJam, ICAN play, live twitch, des initatives imaginées, crées, et communiquées par des étudiants pour des étudiants. 

200