X
SPO du 15/12
L'ICAN vous accueille en Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Une question ?
L'ICAN vous recontacte !
Être recontacté

Novembre 2021 : Fortnite quitte la Chine

Actualité publiée le novembre 18, 2021

Sorti en 2017 et rapidement devenu un phénomène mondial, Fortnite réunit quelque 350 millions d’utilisateurs à travers le monde. Depuis peu, les joueurs chinois ne peuvent plus faire partie des adeptes du jeu : explications.

 

Novembre 2021 : Fortnite quitte la Chine

 

Chine : la réglementation restrictive du numérique atteint Fortnite

Fortnite est un jeu au téléchargement gratuit qui comporte deux modes de jeu : Save The World (où le joueur doit se sauver de la menace zombie en coopérant avec 4 autres utilisateurs) et Battle Royale où 100 joueurs s’affrontent sur une île jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un.

 

Ce sont les achats d’éléments additionnels dans l’univers du jeu par les joueurs qui génèrent des revenus pour l’éditeur du jeu. Il s’agit de V-Bucks, sorte de crédits, qui permettent d’acquérir des accessoires pour modifier l’apparence de son avatar : vêtements, coiffures, tenues, etc. L’achat de ces accessoires additionnels a généré pour Epic Games 5 milliards de dollars en 2020 (hors marché chinois).

 

Fin octobre dernier, l’éditeur américain du jeu annonçait qu’il stopperait sa version chinoise et bloquerait les connexions depuis le pays. En cause : une décision réglementaire en Chine qui encadre plus strictement le secteur du numérique.

 

Depuis plusieurs années, le gouvernement central cible le domaine du digital et particulièrement des plateformes permettant un contact entre les utilisateurs. Les autorités avaient déjà imposé une limite de trois heures hebdomadaires de jeu vidéo pour les moins de 18 ans afin de lutter contre l’addiction au numérique. Les jeunes Chinois sont autorisés à utiliser Internet uniquement le week-end entre 20h et 21h. Les adolescents de moins de 16 ans n’ont d’ailleurs plus le droit de retransmettre en direct sur Internet leurs parties de jeu vidéo.

 

Fortnite Chine : une version censurée maintenant indisponible

La version chinoise de Fortnite élaborée en collaboration avec Tencent (actionnaire chinois d’Epic Games) était déjà adaptée aux réglementations du pays. Les autorités n’ont cependant jamais autorisé l’éditeur américain à monétiser sa création, sa version censurée ne lui rapportant ainsi aucun revenu.

 

La censure du jeu vidéo en Chine se poursuit et va encore plus loin puisque le gouvernement entame une « moralisation » des loisirs des Chinois. Les contenus jugés sensibles, obscènes ou politiquement incorrects sont sanctionnés. Ainsi, les jeux vidéo qui offrent une version différente des faits historiques ou mettent en scène des personnages atypiques (efféminés par exemple), seront bientôt interdits.

 

Le jeu vidéo acquiert donc une nouvelle place sur les marchés internationaux. Pour bien comprendre ses enjeux, ses dynamiques et ses contraintes et développer des jeux tels que Fortnite, il est crucial de suivre une formation professionnalisante. A ce titre, l’ICAN propose un cursus en Game Design de très haut niveau académique, où les aspects politico-sociaux actuels des jeux vidéo sont abordés.

 

L’hostilité des autorités chinoises face aux éditeurs de jeux vidéo occidentaux n’a pas impacté uniquement Epic Games. Début novembre, Microsoft décidait de stopper la branche réseau social de sa plateforme professionnelle LinkedIn. La version chinoise ne diffuse ainsi uniquement les annonces professionnelles sans permettre de mettre en contact les utilisateurs sur d’autres sujets. Quant à Yahoo, le géant informatique a littéralement stoppé tous ses services en Chine le 1er novembre dernier.

200