X
JPO live du 29/09
L'ICAN vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
Une question ?
L'ICAN vous recontacte !
Être recontacté

Webdesigner et graphiste, quelles différences ?

Actualité publiée le mai 27, 2021

Souvent confondues, les professions de webdesigner et graphiste sont pourtant bien distinctes. Focus sur les principales différences entre ces deux métiers !

 

Visuel actualité webdesign graphisme

 

Des champs d’action différents

Le graphiste possède généralement un profil de créatif, et atteste d’excellentes compétences en dessin. Son objectif principal est de traduire des idées en image : pour cela, il étudie la demande de son client, afin de l’exprimer de manière imagée. En plus d’avoir des qualités esthétiques, cette image doit aussi permettre de transposer le message formulé par le client. Par ailleurs, le graphiste travaille à l’élaboration d’une charte graphique : il choisit le papier, les coloris, et les mots clefs, qui se déclineront par la suite sur différents supports.

Bien que les missions du webdesigner puissent sembler proches de celles du graphiste, ce dernier possède en réalité un champ de compétence plus élargi, car il intervient dans un angle plus général sur les projets de ses clients. Ainsi, il ne se focalise pas sur la création d’un rendu visuel conforme à une demande, bien que cela puisse faire partie de ses attributions. La nature de son poste n’est pas aussi « opérationnelle » que celle du graphiste, car il doit étudier un projet web dans son intégralité, et lui permettre d’obtenir une cohérence optimale sur son rendu final. L’objectif sur le long terme du webdesigner est de parvenir à séduire les visiteurs d’un site internet, grâce à un visuel captivant.

 

Des missions variées

Au quotidien, le graphiste intervient donc sur des tâches beaucoup plus précises que le webdesigner, car il doit transmettre un message grâce à une composition texte/ image spécifique.

Avec un simple logo, visuel, ou site internet, il doit être en mesure de traduire les valeurs de son entreprise. Grâce à lui, le client peut comprendre la description d’un service ou d’un produit à travers un support de communication, tel qu’un catalogue ou une plaquette commerciale, et il doit réussir à rendre un produit attractif sur une publicité ou une fiche produit.

De son côté, le webdesigner se doit d’analyser l’ampleur globale d’un projet, avant d’émettre ses recommandations. Il réfléchit au sujet de la mise en page, de la présentation graphique, de la navigation, et de l’ergonomie d’un site. Il doit recueillir des informations, afin de ne manquer d’aucun élément en concevant son visuel, et tenir compte de nombreux détails, tels que le format, les dimensions, les effets…

Les professions de graphiste et de webdesigner sont actuellement très prisées par les sociétés commerciales, car elles leur sont indispensables pour communiquer auprès de leur clientèle. Certains établissements spécialisés dans la création numérique comme l’ICAN, proposent à ce titre des formations exclusivement dédiées au Design et à l’Animation 3D ou au Web & Digital !

 

S’ils interviennent dans des champs d’action relativement différents, les professionnels du webdesign et du graphisme sont toutefois incontournables à de nombreuses entreprises, qui ont besoin de leurs services pour captiver le regard de leurs prospects.

200